Sortie de l’album « The Abstract Escape » pour le groupe Lying Figures

C’est en 2008 que le groupe Lying Figures voit le jour, formé alors par les guitaristes Mehdi et Matthieu et complété à ce jour par Thibaut (Octavion), Charles (Ataraxis) et Fred (Inborn Suffering, Drowning, Marthyr). Nous offrant une musique lourde et pesante vacillant entre riffs mélodiques et brutaux, Lying Figures s’illustre dans le Melodic Death / Doom avec des influences plus que diverses. En effet la musique n’est pas leur seule source d’inspiration, le cinéma et la littérature torturée les guident dans leur recherche de composition, ils s’immergent donc dans les univers  de Saturnus à Katatonia, de David Lynch à John Carpenter, d’Edgar Allan Poe à Lovecraft en passant par Silent Hill ou le pays des merveilles. En bref un condensé de folie et de mélancolie dans lequel nous avons envie de nous plonger lentement mais surement.

Presque dix ans ont passé et le groupe a connu de nombreux concerts et les retombés du public a motivé ses membres a prendre de l’assurance et à se lancer dans l’enregistrement d’un EP en 2014. Et c’est cette année que a formation nous offre son premier album « The Abstract Escape » qui est sorti le 7 mai et qui sera officialisé lors d’une Release Party au Bus Palladium de Paris le 11 mai, en compagnie de  AMBASSADOR21, WILD et de YORBLIND.

Mais écoutons l’avis du groupe au sujet de cet album:

Quel est le ressenti du groupe quant à la sortie de cet album?

‘The abstract escape’ est l’aboutissement d’un long travail de composition. Certain morceaux comme ‘The mirror’ ou ‘Tormented souls’ ont déjà 3ans ! Cet album est assez représentatif de ce qu’on est aujourd’hui, c’est une évolution logique et naturelle de notre univers et de ce qu’on a fait avec le précèdent enregistrement ‘A world of my own’. Nous avons hâte de le présenter dans son intégralité.

Quelles ont été les difficultés rencontrées?

Je pense que la plus grande difficulté rencontré fut l’organisation du planning au studio. Pierre Schaffner, en plus de s’occuper de son studio ‘Les Studios de la Forge’, est également prof de batterie, et batteur de PHAZM. Il nous a donc fallut jongler entre les concerts de son groupe, ses cours, les autres groupes avec qui, il travaille (mixage) et bien sur nos propres plannings à nous cinq. On a dû étalonner les sessions d’enregistrement sur plusieurs semaines, de même pour la phase de mixage et de mastering. Pour le reste, tout s’est bien passé. Nous savions où nous voulions aller avec cet album, que ce soit le son ou l’atmosphère…Pierre nous a beaucoup aidé et apporté, tout en respectant notre musique. Il a su nous tirer vers le haut, c’est une expérience vraiment enrichissante d’enregistrer un album avec un type comme ça !

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Propos recueillis par Alizée Détrie (stagiaire communication des pratiques amateurs et de la scène locale).

 

 

 

 

 

 

1 Commentaire

  1. white skate shoes wholesale with design

    it’s good article haha!download free now

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *